TICE

Le Coin du Geek

Hebergeur d'image
Droit d’auteur: pixelery / 123RF Banque d’images

Mes sites préférés pour rendre un peu plus ludique mes cours et pour montrer que l’informatique, une fois apprivoisée,  est un formidable outil pédagogique qui accompagne et non remplace l’enseignant dans la transmission des savoirs, bien au contraire élargit l’horizon des possibilités dont quelques unes testées en classe avec mes élèves complices de mes tâtonnements. Je les remercie pour leurs indulgences. Voici quelques uns des sites à partir desquels j’ai pu enseigner des méthodes, des notions, faire des exercices et apprendre autrement. J’invite mes nouveaux élèves à visiter ces sites utiles pour apprendre avec plaisir, s’instruire avec le numérique.

  • Réaliser des cartes heuristiques:

Faire du « mapping » ce n’est pas tombé dans le piège d’un effet de mode mais cela correspond bien à un besoin réel des élèves de savoir organiser leur pensée devenue de plus de plus  brouillonne et confuse face à des connaissances et des notions devenues indigestes par manque de temps. Et le temps est important pour des adolescents, pour assimiler et comprendre puis clarifier.  Cette activité a été faite en demi groupe (17/18 élèves) pendant les heures des AP, des accompagnements personnalisés dans toutes les classes (BO du 4 février 2010) de Seconde, Première et Terminale ou en heure d’EMC ( ancienne ECJS).

        Plusieurs sites de cartes mentales (heuristiques):

  1. Freemind/map: le plus souvent en accès libre sur le réseau de la plupart des lycées (icône forme de papillon dans le Bureau).
  2. freemindmapping: site privé mais fiable, gratuit sur inscription.
  3. Xmind (ou Xmind 6): site privé, fiable, sur inscription, gratuit ou payant selon la formule.

L’intérêt de ces sites: c’est le travail en ligne, pas besoin de télécharger et l’inscription est rapide si on décide de travailler avec les élèves en début d’heure…Le problème étant de trouver la salle informatique libre ce jour là car très convoitée. Donc prévoir à l’avance…Stress supplémentaire mais ça vaut toute l’énergie concentrée pour regarder les élèves créer leur propre carte mentale en se posant toutes questions induites par cet apprentissage pour découvrir à la fin de l’heure l’utilité de bâtir sous la forme d’une pieuvre un ensemble de corrélats et de sous thèmes  liés en arborescence autour du mot magique, le mot clé!

Ainsi un enseignant peut utiliser FreeMind pour préparer un cours, organiser ses idées ou ses activités. Il peut également faire appel à ces outils en ligne  devant sa classe, au vidéoprojecteur, pour avancer et progresser dans le déroulement de sa séance. L’élève peut de même  utiliser cet outil au cours d’un exposé dans le cadre des TPE ou autres types d’exercice.

L’intérêt de ces sites: est d’abord pour vous les élèves. Je vous conseille d’utiliser Xmind dans sa version gratuite et en ligne, pas besoin de télécharger le logiciel (Xmind6 dans sa version payante offre l’avantage d’exporter plus facilement dans de différents fichiers vos cartes mentales).

Xmind dans sa version gratuite est plus élaboré que Freemind mais ce dernier est facile d’utilisation car il vous permet dans un premier temps de vous familiariser avec les outils. A partir d’un mot clé (titre d’un sujet, d’une leçon etc.) positionné au centre de votre feuille vous étirez vos flèches en forme d’étoile autour du mot ou du titre principal et vous commencez à construire un plan logique avec des sous parties liées aux différentes parties choisies. Par le jeu de couleurs, de polices différentes, d’icônes et autres, votre carte devient parlante et surtout elle vous a permis de réfléchir au sens du sujet, au poids des mots et à réaliser un plan structuré, logique et argumenté.

Mais surtout l’intérêt de la carte mentale achevée se voit au moment de l’impression, au moment où vous exportez votre carte en mode pdf (en texte). Les éléments de la carte se place en mode texte et les parties, les sous-parties, les arguments se placent dans un ordre logique. Cependant quelques corrections à faire car il faut simplifier  le classement numérique. Au final vous avez bâti un plan détaillé sur 2 ou 3 pages.

Je le conseille particulièrement aux élèves de Terminale au moment des révisions du bac, un outil transdisciplinaire, qui remplace aisément la vielle fiche bristol car c’est plus efficace puisque cette technique permet plus de temps à la réflexion et à l’attention sur le choix des connaissances et à l’organisation des idées à retenir.

Voici un exemple de carte faite avec des élèves de Première: sous Xmind, thème « Berlin au cœur de la guerre froide ».

Berlin un enjeu et symbole de la guerre froide

La même carte mentale exportée en fichier PDF permet de mettre en évidence un plan détaillé: ci-joint Fiche de révision Berlin un enjeu et symbole de la guerre froide2

  • Réaliser un nuage de mots:

Nuage de mots en forme de globe réalisé à partir des programmes d’histoire et de géographie de Seconde

Cloud_hist_geo 2

La création de ce nuage de mots a été réalisée à partir du site Tagul mais d’autres sites gratuits sur inscription proposent les mêmes services comme le plus connu Wordle.  Le site Tagul offre plus de choix dans les formes, dans les couleurs et propose des nuages de mots en image virtuelle à intégrer sur un site web personnel ou celui du lycée (format SVG). C’est ce dernier aspect qui est pertinent à la fois pour vous les élèves et pour les enseignants car la création d’un nuage de mots en format SVG permet de cliquer sur un mot et de l’animer en donnant par exemple  une définition.

En navigant sur le web vous en trouverez d’autres mais les deux sites proposés font partie des six les plus créatifs et les plus sûrs.

L’intérêt pour vous les élèves est de travailler soit individuellement chez vous ou au CDI (ou en classe avec le professeur) et de classer tous les mots clés d’une leçon, ce qui vous oblige à lister les mots importants et donc de relire votre leçon, et de les placer dans une forme ludique, puis d’insérer votre nuage de mots dans une fiche de révision. une autre façon de s’instruire  tout en se divertissant…

Et pour l’enseignant, le nuage de mots peut remplacer le « brainstorming » et être le point de départ d’une production écrite comme une composition en histoire ou en géographie, élaborée soit à partir du vocabulaire  et des notions listés et de l’échange avec les élèves pour bâtir une réponse argumentée en prenant appui sur le vocabulaire spécifique défini en classe.

Voici un tutoriel sur YouTube sur comment utiliser Tagul (mais vous trouverez d’autres tutos sur le web):

On résume: après une inscription gratuite sur le site en ligne vous créez votre carte à partir d’une forme choisie (ou d’une forme importée depuis votre ordinateur) puis vous choisissez le format d’enregistrement, certains formats proposés sont payants (formats d’export SVG ou EPS car ce sont des images animées destinées aux sites web/blog etc.) mais on peut  contourner cette difficulté soit en capturant par la fonction capture d’écran de l’ordinateur (ou sur les touches du  clavier:  imp+AltGr) on obtient une image au format …ou bien en la téléchargeant sous forme d’image (PNG). Si l’image PNG pose problème, on peut la convertir gratuitement dan un format JPG en ligne sur des sites qui proposent gratuitement la conversion en de différents formats comme ce site webimage.online-convert.com

  • Réaliser une carte de géographie en ligne:

  • Réaliser une analyse d’image en histoire ou en géographie en format SVG et à insérer sur un site web du lycée: