Info G√©ographie Terminale ūüĆć : des « m√©gazones », des nouveaux territoires reconfigurent l’espace mondial

La g√©ographie des territoires int√©gr√©s dans la mondialisation conna√ģt de profonds bouleversements, la preuve de nouvelles associations √©conomiques issues d’accords r√©cents se superposent ou s’interposent sur d’anciennes alliances √©conomiques.

CETA, TTIP, TTP… : les accords de libre-√©change reconfigurent l’espace mondial

(Article de Camille Renard, Radio France, 14/02/17) Parlement europ√©en a ratifi√© ce 15 f√©vrier le CETA, l’accord de libre-√©change entre l’UE et le Canada. Comme celui-ci, le TTIP/TAFTA est contest√©. Quant au TTP, les Etats-Unis viennent de s’en retirer. Derri√®re ces acronymes se cachent des enjeux g√©opolitiques majeurs. La preuve en six cartes.

Ce mercredi 15 f√©vrier, le Parlement europ√©en a ratifi√© le CETA, l’accord de libre-√©change entre l’Union et le Canada. Le 23 janvier, Donald Trump signait le retrait des √Čtats-Unis de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP). Quant au TTIP, ou TAFTA, qui doit cr√©er la plus grande zone de libre-√©change au monde entre les Etats-Unis et l’Union europ√©enne, il sera probablement ren√©goci√© sous la prochaine administration am√©ricaine. Derri√®re la for√™t des acronymes de ces « m√©gazones » de libre-√©change, se cachent des enjeux g√©opolitiques majeurs, comme le pr√©sentent ces six cartes.

1- Les accords actuels ne passent pas les océans

Les 3 principales zones de libre-√©change r√©gionales ‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
Les trois principales zones de libre-√©change actuelles sont r√©parties sur trois continents. Pour chacune d’elles sont repr√©sent√©es sur la carte la part repr√©sent√©e dans le PIB mondial, et la part dans la population mondiale.

L’Al√©na, est ratifi√© en 1994 par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique.
L’Union europ√©enne, dont la zone de libre √©change √©tait pr√©vue par le Trait√© de Rome, en 1957. L’union douani√®re est accomplie en 1968 et le march√© commun, √©tabli par l’Acte unique europ√©en (1986), l’est √† partir de 1990.
L’Asean, ou l’Anase en fran√ßais pour « Association des nations de l’Asie du Sud Est », cr√©√©e en 1967. Dix Etats sud-est asiatiques y sont repr√©sent√©s : Indon√©sie, Malaisie, Philippines, Singapour, Tha√Įlande, Brunei, Vietnam, Laos, Birmanie, Cambodge. Au cours des ann√©es 2000, cette zone de libre-√©change a elle-m√™me contract√© des accords avec six autres pays, dont la Chine, le Japon, et la Cor√©e du Sud, ce qu’on appelle « Asean +3 ».
2 – L’OMC en √©chec

La carte des 164 Etats membres de l’OMC‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
L’Organisation mondiale du commerce (OMC) est fond√©e en 1995, faisant suite au GATT. Les blocages actuels pour que ses 164 Etats membres trouvent des accords commerciaux globaux conduit des leader r√©gionaux √† organiser de vastes zones de libre-√©change, d’√©chelle interm√©diaire entre les zones continentales pr√©sent√©es ci-dessus, et un accord mondial.

A ECOUTER « Le protectionniste pr√©sident Trump et le libre-√©change », et « √Čtats-Unis-Europe. Le sort du trait√© de libre-√©change transatlantique » Les Enjeux internationaux

Ces accords de grande ampleur sont en cours de n√©gociation √† l’heure actuelle, et font face √† plusieurs obstacles : des opposants aux mesures libre-√©changistes qu’ils comportent (nivelage par le bas des normes sociales, sanitaires et environnementales, mise en place de tribunaux d’arbitrage priv√©s…), mais √©galement la politique protectionniste du nouveau pr√©sident des Etats-Unis, qui a retir√© son pays de l’Accord de partenariat transpacifique (TTP), et semble vouloir laisser mourir le TTIP n√©goci√© avec l’Union europ√©enne. Donald Trump pr√©f√©rerait √† ces accords multilat√©raux des « deals bilat√©raux », bas√©s selon S√©bastien Jean, √©conomiste au CEPII, sur des rapports de force. Quoi qu’il en soit de la suite de ces n√©gociations, il reste int√©ressant de voir comment ces trait√©s reconfigurent l’espace mondial, et comment ceux d’entre eux qui vont aboutir pourraient mettre en √©vidence des √©quilibres g√©opolitiques nouveaux, du c√īt√© de l’Asie et du Pacifique en particulier.

A ECOUTER « Trait√©s, √©changes mondiaux : le grand remue-m√©nage », L’Economie en questions

3- Le partenariat régional asiatique

La carte du « Regional comprehensive economic partnership »‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
Les dix pays membres de l’As√©an ont depuis les ann√©es 2000 mis en place des accords avec six autres pays : L’As√©an + 3 – Chine, Japon, Cor√©e du Sud, et des membres additionnels : Australie, Nouvelle-Z√©lande, Inde. Ces 16 pays souhaiteraient fusionner ces diff√©rentes zones en une seule, le RCEP, pour « Regional comprehensive economic partnership ». Les n√©gociations sont ouvertes depuis 2013.

4- L’Accord de partenariat transpacifique, ou la volont√© de neutraliser la Chine

L’accord de partenariat transpacifique‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
Pour contrebalancer l’influence normative, √©conomique, commerciale, et politique du RCEP et de la Chine en Asie, l’administration Obama a Ňďuvr√© pendant huit ann√©es √† la mise en place d’une zone de libre-√©change transpacifique. Les 12 pays signataires en 2016 – Australie, Brunei, Canada, Chili, Etats-Unis, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Z√©lande, P√©rou, Singapour, Vietnam – repr√©sentaient 40% du PIB mondial, et un tiers des √©changes commerciaux. La politique d’endiguement de l’influence chinoise en Asie, notamment par le biais du pouvoir normatif int√©gr√© dans ces accords commerciaux de nouvelle g√©n√©ration, est abandonn√©e par Donald Trump le 23 janvier 2017 : un d√©cret met fin √† la participation am√©ricaine. L’avenir de l’accord sans les Etats-Unis est √† l’heure actuelle en suspens, si ce n’est compromis.

5- TTIP et CETA : l’Europe veut contrebalancer la tendance de l’Am√©rique vers le Pacifique

La carte du Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP)‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
Sur le versant atlantique du monde, deux trait√©s viendraient contrebalancer l’orientation du continent am√©ricain vers le Pacifique. L’Union europ√©enne est impliqu√©e dans deux n√©gociations d’accords multilat√©raux : l’un avec les Etats-Unis, que Donald Trump semble vouloir laisser tomber dans l’oubli, le « Partenariat transatlantique pour le commerce et les investissements » – TTIP ou TAFTA. L’autre avec le Canada, le CETA, pour « Comprehensive Economic and Trade Agreement », n√©goci√© depuis cinq ans, et que le Parlement europ√©en a ratifi√© ce 15 f√©vrier.

A LIRE « Trait√© de libre-√©change transatlantique : un coup d’arr√™t ? »

La carte de l’Accord √©conomique et commercial global (CETA)‚ÄĘ Cr√©dits : Camille Renard – Radio France
Camille Renard

A propos pampi06

Professeur histoire géographie en lycée
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.