Un lexique pour comprendre les enjeux de la COP21

Info Terminale et Seconde 📰 sur le climat

logoUn article qui propose un petit lexique utile et clair sur la question de l’environnement comme l’agenda 21,  l’écosystème, effet de serre, développement durable etc.

Site de l’article: http://m.leparisien.fr/environnement/cop21/paris-climat-2015-vite-mon-petit-lexique-de-la-cop21-01-05-2015-4738327.php

Site officiel de la cop21 http://www.cop21.gouv.fr/fr

Paris Climat 2015 : Lexique proposé par Anaïs Thiébaux publié Vendredi 01 Mai 2015, sur le site Le Parisien.

Pour comprendre les enjeux de cette conférence à  Paris sur le Climat 2015, il faut être au point sur les termes employés et les vocabulaires propres à l’environnement et au climat.

COP 21 : Conférence internationale sur le climat qui se déroulera à Paris (au Bourget – 93) du 30 novembre au 15 décembre 2015, accueillant près de 40 000 personnes dont les représentants de 194 pays, des responsables d’associations et d’ONG, des chefs d’État et de gouvernements ou des observateurs. Elle a pour but de ralentir les évolutions du dérèglement climatique qui menacent la société et l’économie des pays. Cette conférence est également un médiateur entre toutes les parties prenantes afin de trouver un accord universel capable de maintenir la température globale de la planète en deçà de 2°C.

Agenda 21 : Programme d’actions économiques, écologiques et sociales afin de permettre un développement durable de la planète. Il a été adopté par 173 pays lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992, sous l’égide de l’ONU.

Charte de l’Environnement : Texte adossé à la Constitution Française en 2003, donnant à chaque citoyen de nouveaux droits en matière d’environnement et de santé et plus globalement de Développement Durable. Ce texte trouve des implications directes dans les politiques publiques, les principes de précaution, d’information, d’éducation et de prévention. C’est un texte de loi accessible à tous, qui pose clairement les enjeux : la preuve ici.

Développement durable : Ensemble des mesures politiques, techniques, économiques, sociales et citoyennes permettant de ralentir, (ou encore mieux d’inverser), les dégâts causés par l’homme sur l’environnement, et à long terme, de tendre au respect total de la biodiversité.

Écosystème : Fraction de la biosphère située dans un territoire physique donné qui rassemble le monde vivant dans cet espace (appelé « biotope »), auquel il est étroitement lié. Par extension, le terme « écosystème » peut désigner un ensemble plus vaste, voire la totalité de l’environnement naturel, soit de la biosphère.

Effet de Serre : Processus naturel assurant la survie de la planète et la maintient à une température de 15°C (moyenne sur toute la surface de la terre, océans et continents, toutes saisons confondues). Certaines molécules en suspension dans les hautes couches de l’atmosphère retiennent sur terre une partie de la chaleur reçue du soleil. Près de trois quarts des gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère est de l’eau (sous ses différentes formes comme les nuages). Le quart restant est composé essentiellement de gaz carboniques (CO2 , méthane, oxyde d’azote) et augmente artificiellement l’effet de serre, car ces gaz ont pour propriété, de retenir de la chaleur qui sans cela se dissiperait au-delà du globe. Les gaz à effet de serre ne sont dangereux que si leur proportion sur Terre est trop élevée. En émettant trop de gaz à effet de serre, l’homme est à l’origine du réchauffement climatique.

Énergies fossiles : Énergies puisant leur source dans des roches fossiles, que l’homme exploite de façon massive depuis le XIXème siècle, comme les énergies fournies par le pétrole ou le charbon. A long terme, ces énergies vont s’épuiser et constituent l’une des causes majeures des gaz à effet de serre et du réchauffement climatique.

Fonds verts pour le climat : Mécanisme financier de l’ONU, rattaché à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui a pour objectif de réaliser le transfert de fonds des pays les plus avancés vers les pays les plus fragiles économiquement pour la mise en place de projets visant à combattre les effets des changements climatiques.

Réchauffement climatique : Également appelé « réchauffement planétaire » ou « changement climatique », le réchauffement climatique concerne le réchauffement des océans et des masses d’air. Ce phénomène, extrêmement puissant et rapide, développé essentiellement aux IX et XXème siècles, est un effet dû à 90% à l’activité humaine et à l’effet de serre qu’elle engendre. A long terme, le réchauffement actuel pourrait bouleverser profondément les équilibres naturels et la vie humaine.

Zone bleue : zone placée sous la responsabilité des Nations Unies, réservée uniquement aux personnes accréditées par le secrétaire général de la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), à savoir, les déléguées gouvernementaux, observateurs, presse, agents onusiens…Une sorte de carré VIP.

A propos pampi06

Professeur histoire géographie en lycée
Cet article, publié dans Géographie Terminale, Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.